L’avis de CRYPTO COFFRE sur le piratage de l’Ether

L’envolée des crypto-monnaies laisse de nombreuses personnes rêveuses. Les vols et les piratages se font alors nombreux et l’Ether n’en fait pas exception. L’avis de CRYPTO COFFRE, très respecté du secteur, vous est présenté chaque semaine au travers d’article. Créée en 2015 afin de corriger tous les défauts du Bitcoin, l’Ether a rapidement connu un succès colossal. Mais cette envolée spectaculaire n’a pas échappé aux cybercriminels qui ont piraté la monnaie numérique. Le piratage a même diminué la valeur de l’Ether. Et, la solution proposée par les responsables de ce dernier pour lutter contre les agissements de ces criminels ne fait pas l’unanimité auprès des utilisateurs. Dans cet article, l’avis des analystes de CRYPTO COFFRE sera exposé.

Recalculer la blockchaine, la meilleure solution ?

Les risques de vol et de piratages sont bel et bien présents lorsqu’une crypto-monnaie enregistre une hausse considérable de sa valeur. C’est ce qui s’est passé pour l’Ether en 2016. Le piratage de ce dernier l’a logiquement dévalorisé et a engendré une crise au sein de la communauté d’utilisateur de cette monnaie virtuelle. Les responsables de cette dernière ont alors proposé comme solution de recalculer la blockchaine. De cette manière les Éthers volés seront invalides. Et, selon l’avis des analystes de CRYPTO COFFRE, cette proposition est assez difficile à réaliser. Effectivement, elle doit être approuvée par au moins 51 % des mineurs. Notons que cette mesure ressemble en quelque sorte à une mise à jour logicielle que ces derniers doivent installer sur leurs serveurs. D’ailleurs, cet avis est appuyé par le créateur d’Ethereum, Vitalik Buterin. Ce dernier a en effet reconnu que l’application de cette mesure ne sera pas évidente. D’autant plus que la décision finale ne dépend pas de lui, mais revient entièrement aux mineurs.

Une décision qui ne fait pas l’unanimité

Malgré le fait que recalculer le blockchain permettait d’invalider les unités d’Ether volé, la décision ne plaît pas à tout le monde. La principale raison évoquée par les opposants à cette décision est que c’est justement pour éviter ce type de manipulations que l’Ether bénéficie de sa propre programmation. Cette dernière permet d’ailleurs à la monnaie virtuelle d’utiliser le protocole des « smart contracts » dans la plus grande des transparences. Par ailleurs selon l’avis des opposants à cette proposition, cette solution pourrait impacter la nature même de l’Ether. D’autant plus que cela nécessite la modification du code source de cette crypto-monnaie. Or, c’est ce code source qui permet à l’Ether d’être décentralisé et de ne dépendre d’aucune banque.

Aussi, si vous voulez obtenir d’autres avis des experts de CRYPTO COFFRE, vous pouvez les avoir en vous rendant sur le site de l’établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *